994 812 visites 1 visiteur

1958-1970

 

 

La Renaissance

Saison 1958 / 1959

 En 1957, deux jeunes chapellois, Pierre Robin et Bernard Mathieux eurent l'idée de faire renaître le football dans la commune. Ils prirent don des contacts et des renseignements à la Mairie et à la prefecture et décidèrent de reprendre le flambeau de l'association crée en 1939 avec des lègères modifications des statuts.

Cette année là, ils s'entraînèrent avec leur copains sur un terrain provisoire prêté au lieu-dit "La Chaume" derrière la pharmacie, près de la rue de Verrière.

En 1958, le club officiel renaî et le 11 avril le bureau es ainsi composé :

  • Président : Lemoine Mary
  • Vice-président : Pare Léon
  • Secrétaire : Robin Pierre
  • Secrétaire-adjoint : Choquet Georges
  • Trésorier : Deluzier Lucien
  • Trésorier-adjoint : Mathieu Bernard
  • Membres : Barreau Gilbert, Ganieux Michel

L'équipe effectue ses débuts en 3ème division sur le terrain de la "Forte éaule" près de la ligne de chemin de fer Route de Marmagne (un peu plus loin, à gauche du stade actuel).

équipe1958

En 1958 et 1959 l'effectif u club était le suivant :

Robin Pierre (C), Choquet Georges, Mathieu Bernard, Tessiot Raymond, Deluzier Lucien, Jacquet Pierre, Bardiot Jacques, Girault Serge, Ganieux Michel, Raymond Pierre, Beaulieu Georges, Desroches Paul, Baudiment Rolland, Girard Pierre et des jeunes cadets ou juniors : Barreau Lucien, Filippi Lucien, Foltier Jean, Catherin André, Tridon Roger, Charette Pierre, Rebeyrol Jacques, Lemoine Jean-Mary.

1958.21958.3

1958.4

 

Saison 1959 / 1960

1959

Ce terrain est aménagé par les joueurs avec des buts d'aspect un peu bizzare car taillé à la serpe dans des troncs d'arbres, des poteaux sont achetés à Trouy. De vieux filets sont donnés par le Gazelec gâce à Serge Girault, joueur de l'A.S.C à cette époque.

Des équipements aux couleurs jaune et noir, choisies par les joueurs sont achetés avec leur cotisation personnelle de 5000 Fr de l'époque (certains joueurs durent travailler à la carrière pour gagner cette somme). Cette cotisation permet de démarrer le club : achat de ballons, équipements, licences, assurances. Grâce à Léon Cire, des cartes de "membre honoraire" sont imprimées et vendues.

Une buvette existait au stade (un barnum transporté au stade chaque dimanches en 403) e était tenue par Lemoine Mary.

En 1959 les joueurs contruisirent sur le stade un vestiaire et une buvette en planches.

En 1960 le club joua sur un terrain provisoire derrière la ferme de M. Moulon oute de Trouy. Les joueurs y installèrent le matériel de l'ancien terrain.

 

Saison 1960 / 1961

1960

L'A.S. Chapelloise remporte la Coupe du Cher UFOLEP à Chezal-Benoit devant le club local sur le score de 2-1. Cette victoire fût copieusement arrosée d'après Jean-Marie Lemoine.

Saison 1961 / 1962

Enfin, à partir de la saison 1961 / 1962, le stade municipal fût aménagé par les joueurs : nouveaux vestiaires et nouvelle buvette en planches eten tôles de récupération de l'ancienne cantine "scan" - 1er draînage de terain effectué en poterie.

Pour toute cette période, les entraînements avaient lieu le jeudi selon la bonne volonté des joueurs et l'équipe était formée par le bureau.

Saison 1962 / 1963

1961

Les jeunes chapellois au repos

Saison 1962 / 1963

1962.1 1962.2

à gauche une équipe d'anciens pour affronter le jeunes, à droite l'A.S.C réceptionne autour de son président.

Saison 1964 / 1965

1964

L'A.S.C accède pour la première fois en seconde division.

L'équipe : Flazza, Jaquet, J-P Machenin, Barreau, Charette, B. Gagneux, Mijsoot, M. Duguenet, Robin, Bazzali, Alain et Lucien Filippi, Dupin, Gegou, Lefèvre.

Saison 1965 / 1966

 1965.1

Cette année-là lA.S.C fait parler d'elle en Coupe du Cher, article paru dans le journal :

Ils étaient venus nombreux de la Chapelle en ce dimanche Pascal, avec banderolles et clairons ou simples supporters venus encourager leur équipe qui affrontait sur un stade Delamarre détrempé, le Racing Club Berruyer, au titre des 1/4 de finale de la Coupe du Cher.

Avant cette confrontation nous avions annoncé que la Chapelloise vendrait chèrement sa peau et même au besoin  de créer la surprise. Si la dernière partie de ce programme n'a pas été remplie, par contre, cette courageuse équipe n'a jamais accepté son sort et s'est vaillament battue jusqu'à la dernière minute, mettant toutes ses forces dans la bataille.

Devant cette détermination, les berruyers ont peiné en 1ère mi-temps, et s'ils le firent finalement, ils le durent à l'inexpérience de la défense chapelloise aggravée d'une trop grande contraction (s'est ainsi que le goal s'inclina deux fois par énèrvement).

Cependant l'équipe de la Chapelle ne s'est pas contenté de ne défendre, bien au contraire, les Dupin, Jegou et autres, profitant de chaque balle conquise se sont ués à l'assaut des buts de Pennichault, executant des mouvements offensifs de belle facture et qui finirent par porter leurs fruits.

C'est à la 12ème mn, après avoir porté de violents coups de boutoirs que l'attaque du Racing est parvenue pour la première fois à déjouerl'habile tactique du hors-jeu de la défense chapelloise. Laurel s'infiltrant entre deux joueurs, battait Verdy sur un tir pourtant facile à arrêter.

Les Racing-men pensaient peut-être qu'ils avaient d'ores et déjà la victoire, mais ils durent déchanter, car sans cess ils se heurtaient à la farouche détermination de la défense et de plus ils devaient se méfier des incisives percées des avants chapellois.

C'est justement sur l'une de ces contre-attaques à la 34ème mn, que dans un cafouillage d'une défense berruyère affollée, Dupi, se saisissait du ballon et l'expédiait au fond des filets de Pennichault.

Tout était à recommencer et il fallait attendre la 42ème mn pour que Laurel inscrive son deuxième but en opérant de la même manière que le premier.

A la reprise (49') Verdy commettait une grosse faute en lâchant la balle qu'il venait de bloquer à la suite d'un corner, Laurel - toujours lui - n'avait qu'à pousser le ballon deans les buts.

Beaucoup plus décontracté et construisant avec toute l'aisance d'une équipe qui tourne bien depuis le début de la saison; le Racing allait faire le siège des buts de la Chapelle.

A plusieurs reprises, Faureau, Mechin, Mayen, alertaient Verdy, et finalement ce devait être encore Laurel à la 51ème qui dribblait un arrière, le prenait de vitesse et marquait imparablement un 4ème but.

Dès lors le sort était jeté, malgré quelques belles réactions de la Chapelloise, les hommes de Noël Gallo s'attachèrent à faire courir le ballon sans se dépenser outre mesure pour aggraver le score.

Finalement le RC Berruyer triomphait de l'A.S.Chapelloise par 4-1, sans que cette dernière ait démérité.

Par la suite, l'AS Chapelloise recevra "L'exploit Martini - Bery Républicain" pour sa brillante perfomance en Coupe du  Cher.

1965.2

 

Saison 1967 / 1968

1967.1 1967.2

L'équipe première

Jeunes 1967 1967 jeunes 2

Pour la 1ère fois, une équipe de jeunes à 11 est créée.

 

Saison 1968 / 1969

1968.1 1968.2

Equipe 1ère / Equipe Minimes

1968.3 1968.4

Buvette de l'ancien stade / Election Miss ASC

 

Article 1969

Montée en Promotion de District

1969-Article2

 

Journée du 21/06/1970 : Equipe des anciens contre l'équipe des jeunes :

 

  

L'ALBUM DU CLUB BIENTÔT DISPONIBLE !

85_AS CHAPELLOISE_AFFICHE.jpg